mardi 17 novembre 2020

Le terme anglais ¨Spam¨ ou la plaie des courriers indésirables !

Salut à tous, 

Du site Framablog : Le ¨spam¨ est un problème qu’à Framasoft, nous connaissons bien. Mais savez-vous à quel point ? 

¨ Qu’est-ce que le ¨spam¨ ?

   Avant l’ère d’Internet, le ¨spam¨ n’était qu’une marque de viande en conserve, mais maintenant, une plaie dans les courriels.

   Chez Framasoft, nous sommes aux deux bouts de la chaîne : nous envoyons beaucoup de courriels (dans les 15 000 courriels par jour pour nos services – inscriptions, notifications, etc. – et plus de 200 000 courriels par jour pour Framalistes) et nous en recevons aussi, que ce soit au niveau de notre serveur de courriel interne ou sur Framalistes. Il y a aussi quelques autres services qui permettent d’interagir par courriel comme notre forum, Framavox et Framagit.

 Se protéger des courriers indésirables par courriel !

    Rien de bien fantastique à ce niveau. Nous utilisons l’antispam Rspamd qui vérifie la validité du courriel par rapport à sa signature DKIM, à l’enregistrement SPF et à la politique DMARC du domaine (voir sur NextINpact pour un bon article sur le sujet). Bien entendu, cela ne vaut que si le domaine en question met en place ces mécanismes…

    Votre serveur envoie beaucoup de courriels à Orange ? Pensez à limiter le nombre de courriels envoyés en même temps. Mais aussi à mettre en place un cache des connexions avec leurs serveurs. Eh oui : pas plus de X mails envoyés en même temps, mais pas plus de Y connexions par heure. Ou par minute. Ou par jour. C’est ça le problème : on n’en sait rien, on ne peut que poser la question à d’autres administrateurs de services de mail (pour cela, la liste de diffusion smtp-fr gagne à être connue. Le groupe des adminSys français, FRsAG est aussi à garder en tête).

   Un autre problème est que nous ne sommes pas à l’origine du contenu de tous les courriels qui sortent de nos serveurs.

    Par exemple, un spam arrivant sur une framaliste, s’il n’est pas détecté, sera envoyé à toutes les abonnées de la liste, et ça peut vite faire du volume.

    Nous nous sommes inscrits à une boucle de rétroaction : nous recevons des notifications pour chaque courriel classé comme indésirable par un certain nombre de fournisseurs de messagerie.

    Cela nous a permis (et nous permet toujours. Quotidiennement.) d’envoyer un message à de nombreuses personnes au courriel @laposte.net abonnées à des framalistes pour leur demander de ne pas nous mettre en indésirable, mais de se désabonner de la liste (en leur indiquant la marche à suivre) si elles ne souhaitent pas en recevoir les messages¨...  ( Voir l'article au complet )

 https://framablog.org/2020/11/13/i-dont-want-any-spam/

Pégé 

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 19.04 LTS / Linux Mint 19LTS

mercredi 28 octobre 2020

Mobilizon. Vos événements. Vos groupes. Vos données !

Salut à tous,

Du site Framablog : Mobilizon, c’est notre outil libre et fédéré pour libérer nos événements et nos groupes des griffes de Facebook. Après deux ans de travail, nous publions aujourd’hui la première version de ce logiciel, accompagnée de toute une série d’outils pour que vous puissiez rapidement le prendre en main.   

 ¨Découvrez le fonctionnement de Mobilizon en images, avec notre exemple d’utilisation

Retardé pour cause de pandémie !

   Décrit pour la première fois il y a près de deux ans sur le Framablog, Mobilizon est né de notre besoin de proposer une alternative solide à Facebook à nos amies qui y organisent des marches pour le climat, des permanences d’associations LGBT+ et des ateliers d’éducation nouvelle.

   Le succès de la collecte lancée au printemps 2019 pour financer ce développement nous a conforté.e.s dans le fait qu’un tel outil était attendu et désiré. Nous avons donc travaillé avec des designers pour comprendre les attentes et les usages des militantes qui utilisent Facebook pour se rassembler.

    Si nous pensions finaliser et publier la première version (la « v1 ») de Mobilizon cet été, c’était sans compter sur une pandémie mondiale et un confinement français qui a induit une ruée sur les services de collaboration en ligne que notre petite association propose. L’ensemble de notre équipe, dont le développeur qui porte le projet Mobilizon sur ses épaules, a dû mettre entre parenthèses ses activités pour contribuer à l’effort collectif.

   Pourtant, les enjeux derrière Mobilizon sont grands. À nos yeux, pour être réussi, Mobilizon doit être :

  • Émancipateur. C’est un logiciel que nous voulons libre, fédéré et hors de l’économie de l’attention.
  • Pratique. C’est avant tout un outil pour gérer vos événements, vos profils et vos groupes.
  • Accueillant. Donc accompagné d’outils expliquant comment l’utiliser, trouver votre hébergement Mobilizon ou l’installer vous-même.

 S’offrir les libertés que Facebook nous refuse !

Fédérer pour favoriser la diversité !

   Il n’y a pas un mais des Mobilizon. En allant sur Mobilizon.org, vous trouverez une sélection d’instances, donc de sites web créés par des personnes qui ont installé le logiciel Mobilizon sur leur serveur. Chacune de ces instances vous propose le même service, mais chez un hébergeur différent.

   Multiplier les instances Mobilizon est plus sain pour Internet : cela permet d’éviter la formation de géants du web. Décentraliser les usages sur de multiples instances Mobilizon empêche la création d’énormes jeux de données qui pourraient être exploités pour de la surveillance ou de la manipulation des masses¨...  ( Voir l'article au complet )

https://framablog.org/2020/10/27/mobilizon-vos-evenements-vos-groupes-vos-donnees/

Pégé 

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

mercredi 21 octobre 2020

Alternatives pour un réseau social familial !

 

Salut à tous,

 Du site Linuxfr.org :  Dans cette dépêche, nous vous proposons de découvrir les différentes solutions de cloud pour communiquer, échanger avec les autres membres de sa famille. 
 ¨ Situation en 2020 !


   Au siècle dernier, Monsieur Dupuis épousa Madame Morizeau. De leur union, naquirent trois beaux enfants : Anatole, Barnabé et Charlotte. Comme ils suivaient la mode de leur époque, ils créèrent un blog pour partager avec leurs familles respectives les photos ou exploits de leurs charmants enfants.

   Mais le ⅩⅩⅠe siècle arrive avec ses lots de changements (GAFAM, Snowden, ordiphones) et, depuis, la famille Dupuis‐Morizeau s’est agrandie (les petits enfants sont là, les cousins sont parfois un peu loin géographiquement).

Des photos, du mobile, et plein de messageries !

   Tous les membres de cette famille souhaitent continuer à partager entre eux, malgré leurs emplois du temps, les enfants qu’il faut conduire à droite ou à gauche. Comme de bien entendu, les désirs de chacun sont bien différents :

  • les grands‑parents veulent un maximum de photos ;
  • les plus jeunes ne jurent que par leur téléphone ;
  • tous n’utilisent pas le même réseau de communication : Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram…

   Quant à nous, il faut que la solution libre soit simple à utiliser !

   Nous allons aborder plusieurs solutions libres qui pourraient leur permettre d’atteindre leurs objectifs : 

  • écrire, partager et commenter un billet de blog ;
  • partager, visualiser et commenter des photos ;
  • discuter en temps réel ;
  • facile à auto‑héberger ;
  • accessible depuis un ordiphone.

Plusieurs solutions

N’ont été retenues que des solutions libres qu’il est possible d’utiliser en auto‑hébergement ou auprès de services (CHATONS ou Framasoft, par exemple).

Les logiciels sont listés par ordre alphabétique.

GNU Social

GNU Social est un logiciel libre (sous licence GNU AGPL) de microblogage (du genre Twitter) écrit en PHP. Il peut se connecter aux autres logiciels du Fediverse. La dernière version est la 1.1.3 du 27 février 2015¨...  ( Voir l'article au complet )

https://linuxfr.org/news/alternatives-pour-un-reseau-social-familial 

Pégé

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

samedi 10 octobre 2020

L'intelligence artificielle de Facebook censure une publicité pour des graines d'oignon !

Salut à tous,

Du site Développez.com : Au motif de ce qu'elle l'a jugé "ouvertement sexuelle" ! 

 ¨ Facebook a bloqué par erreur une publicité pour des graines d'oignon parce qu'elle était jugée "ouvertement sexuelle". La Seed Company, basée à St John's, Terre-Neuve-et-Labrador au Canada, a publié le mois dernier une photo de six oignons Walla Walla dans et autour d'un panier en osier. Cependant, le 25 septembre, la plateforme de médias sociaux a soudainement retiré l'annonce, au motif qu'elle est sexuellement suggestive.

   On peut lire dans le post, qui annonçait des graines d'oignon à 1,99 $ CAD : « Un oignon extrêmement sucré, doux et gros qui est facile à cultiver à partir de graines. Sa grande taille et son excellente saveur en font un oignon idéal pour le tranchage, les salades, la friture, la cuisson au four, les rondelles d'oignon et les sauces ».

   Jackson McLean, directeur de The Seed Company, a déclaré à la Presse canadienne qu'il était en train de mettre en place les publicités sur Facebook lorsqu'il a reçu un message d'erreur. « Quelques-uns d'entre eux sont revenus avec des erreurs, et j'ai regardé plus loin pour voir quelle était l'erreur, et pour la photo d'oignon, il a dit qu'elle était ouvertement sexuelle. Je suppose que quelque chose dans les deux formes rondes pourrait être interprété comme des seins ou quelque chose comme ça, nus d'une certaine manière. J'ai juste trouvé ça drôle. Il faut avoir une imagination très active pour regarder ça et en tirer quelque chose de sexuel », a-t-il déclaré. 

  Il savait que ses clients trouveraient le rejet de l'annonce amusant et a publié la photo, ainsi que le message automatique de Facebook avertissant que "les annonces ne doivent pas positionner les produits ou services d'une manière sexuellement suggestive", sur la page de l'entreprise. McLean a déclaré que certains clients ont posté des images de carottes et de citrouilles potentiellement suggestives en réponse.

    Samedi, McLean s'est rendu sur le compte Facebook de l'entreprise pour parler de cette situation cocasse. Je viens d'être informé par Facebook que la photo utilisée pour notre graine d'oignon Walla Walla est "ouvertement sexuelle"... Pouvez-vous la voir ? a-t-il écrit, accompagné d'un émoji rieur. McLean a demandé à la plateforme de médias sociaux de revoir l'interdiction, mais il n'a reçu aucune réponse. Cependant, après qu'il se soit adressé aux médias nationaux canadiens avec l'histoire, Facebook a annulé la décision¨...  ( Voir l'article au complet )

  https://www.developpez.com/actu/309574/L-intelligence-artificielle-de-Facebook-censure-une-publicite-pour-des-graines-d-oignon-au-motif-de-ce-qu-elle-l-a-juge-ouvertement-sexuelle/¨... 

Pégé

 Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

samedi 26 septembre 2020

L'utilisation de Firefox est en baisse de 85 % malgré que...

Salut à tous,

Du site Développez.com : malgré une augmentation de 400 % de la rémunération du PDG de Mozilla.

 ¨ Le 11 août, par le biais de sa PDG Mitchell Baker, Mozilla a annoncé son intention de licencier environ 250 employés :

« Mozilla existe pour qu'Internet puisse aider le monde à relever collectivement l'éventail des défis que présente un moment comme celui-ci. Firefox en fait partie. Mais nous savons que nous devons également aller au-delà du navigateur pour offrir aux gens de nouveaux produits et technologies qui suscitent leur enthousiasme tout en représentant leurs intérêts. Ces derniers temps, il est devenu clair que Mozilla n'est pas correctement structuré pour créer ces nouvelles choses - et pour construire le meilleur Internet que nous méritons tous.

« Aujourd'hui, nous avons annoncé une restructuration importante de Mozilla Corporation. Cela renforcera notre capacité à créer et à investir dans des produits et services qui donneront aux gens des alternatives aux Big Tech conventionnelles. Malheureusement, les changements comprennent également une réduction significative de nos effectifs d'environ 250 personnes. Ce sont des personnes d'un calibre professionnel et personnel exceptionnel qui ont apporté une contribution exceptionnelle à qui nous sommes aujourd'hui. À chacun d’eux, j’exprime mes sincères remerciements et mes plus profonds regrets d’être arrivés à ce point. C'est une reconnaissance humiliante des réalités auxquelles nous sommes confrontés et de ce qui est nécessaire pour les surmonter ».

Mozilla a donc décidé de réduire ses effectifs dans le monde d'un quart.

Parmi les divisions impactées figurent :

    MDN Web Docs : (précédemment Mozilla Developer Center ou MDC, puis Mozilla Developer Network ou MDN) bien que Rina Jensen a indiqué que : « Tout d'abord, nous voulons être clairs, MDN ne disparaîtra pas. L'équipe d'ingénierie de base continuera à gérer le site MDN et Mozilla continuera à développer la plateforme. Cependant, en raison de la restructuration de Mozilla, nous avons dû réduire notre investissement global dans la sensibilisation des développeurs, y compris MDN.

 Rust : Depuis 2010, période de sa conception comme projet de Mozilla Research, Rust a gagné en taille, en adoption et en maturité. Mais la décision de Mozilla a eu un impact sur l'équipe derrière le langage. Néanmoins, loin de mettre un terme au développement du langage, l'équipe recherche de l'indépendance et a annoncé la la création d'une fondation pour le langage de programmation avant la fin de l'année : « Au fur et à mesure que le projet a pris de l'ampleur, a été adopté et a gagné en maturité, nous avons commencé à ressentir les douleurs de notre succès¨...

( Lire l'article au complet )

https://www.developpez.com/actu/309084/L-utilisation-de-Firefox-est-en-baisse-de-85-pourcent-malgre-une-augmentation-de-400-pourcent-de-la-remuneration-du-PDG-de-Mozilla-Cal-Paterson-analyse-les-echecs-de-Mozilla/ 

 Pégé

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

mardi 8 septembre 2020

Intel ou AMD : quel processeur choisir ?

Salut à tous,

Du site Futura Tech : Si les processeurs demeurent le cœur des ordinateurs, il n'en reste pas moins qu'ils doivent être de qualité. Assez pour permettre des performances honorables en bureautique ou pour les jeux vidéo. Deux marques se partagent le marché : Intel et AMD. 

 ¨ Entre Intel et AMD, quel processeur choisir ? La question peut paraître complexe, et pour cause... Intel comme AMD fournissent des processeurs de qualité, capables de permettre à quiconque de surfer, de jouer, voire de faire du montage vidéo sans aucun problème. Et si quelques différences existent, elles n'en sont pas moins légères. Retour sur ces quelques particularités qui différencient les deux marques.

Intel : le très haut de gamme du processeur

   La qualité d'Intel sera de facto la même que celle des processeurs AMD. Néanmoins Intel offre des possibilités différentes, plus élevées. Outre les performances graphiques qui font de Intel la référence dans le jeu vidéo par exemple, ses vitesses de calcul seront meilleures.

 Bien sûr, tout dépendra du modèle choisi, et c'est là le problème. Vous pouvez trouver des AMD plus   rapides que les processeurs Intel et inversement. La question principale étant de comparer des gammes ou des catégories identiques. Et dans ce type de comparaison, Intel proposera à chaque fois de meilleures performances, une meilleure puissance et finalement un meilleur service qu'AMD. Néanmoins et c'est ici la vraie problématique : les processeurs Intel sont chers, très chers.

AMD : le meilleur rapport qualité-prix

Si AMD demeure un peu en retrait quand on le compare à Intel, il n'en reste pas moins une référence. Puissance, rapidité, efficacité, telles sont les qualités des processeurs AMD. Il est moins cher et propose donc sans équivoque un meilleur rapport qualité-prix. Un point essentiel dans le choix d'un processeur pour votre ordinateur. D'autant plus que loin d'être ridicules, les performances d'un processeur AMD récent pourront parfois dépasser celles d'un Intel d'avant-dernière génération. Une raison pour acheter des PC neufs plus puissants que d'autres équipés d'Intel et datant d'un an.

Finalement AMD s'imposera dans le choix d'un rapport qualité-prix adapté, sans bien sûr qu'il y ait de véritable gagnant entre les deux, tant les qualités sont similaires avec tout de même des forces et des faiblesses de part et d'autre¨...  ( Voir l'article au complet )

 https://www.futura-sciences.com/tech/questions-reponses/processeur-intel-amd-processeur-choisir-13055/?utm_content=qr&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=futura

Pégé

 Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

dimanche 30 août 2020

Jouons sous GNU/Linux : le bottin des jeux !

Salut à tous,

Du site Linuxfr.org :  Un peu de distraction dans ce monde qui nous voudrait tristes, distants, confinés, masqués, terrorisés.  


 ¨ Cela faisait longtemps que ce site n’avait pas été mis en lumière, pourtant, Le bottin des jeux Linux / The Linux Game Book, nous propose depuis octobre 2007 une base de données de plus de 3 800 jeux et 800 logiciels en rapport (moteurs, émulateurs et outils) sous GNU/Linux. Un énorme travail de Serge Le Tyrant, de son fils et de quelques contributeurs.

  La base de données est disponible en ligne et hors ligne (en téléchargement à lire sur Tellico). Le site est sous licence CC By. Les jeux sont natifs sous GNU/Linux. Chaque fiche comprend une compilation d’informations disponibles un peu partout, des vidéos, une revue de presse, des consignes d’installation et des résultats de tests.
Si vous avez testé des jeux et pouvez contribuer, pas de problème, vous serez les bienvenus.

Aller plus loin... ( Voir l'article et les commentaires au complet )

https://linuxfr.org/news/jouons-sous-gnu-linux-le-bottin-des-jeux

 Pégé

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

samedi 25 juillet 2020

Faire d’Internet un monde meilleur !

Salut à tous,

Du site Ritimo :  Au commencement, Internet était un espace d’expérimentation sans chef, nous étions libres de nous déplacer, de nous exprimer, d’inventer et de créer. 

¨  Dans les années 2000, la sphère marchande s’est mise à y prendre de plus en plus de place. La publicité s’y est développée et s’est présentée comme un moyen de financer des services en ligne. Grâce aux données sur les utilisateurs de ces services, les méthodes de ciblage publicitaire ont évolué et ont séduit de plus en plus d’annonceurs. Ce nouveau marché de la publicité en ligne était bien trop obnubilé par sa rentabilité pour se préoccuper des droits des personnes vivantes derrière ces données.

   Dans le même temps, Internet restait un espace d’expression et prenait de plus en plus de place dans la société. Les États se sont inquiétés de cet espace grandissant sur lequel ils n’exerçaient pas un contrôle assez fort et ont commencé à chercher à mettre en place des mesures pour surveiller et réguler Internet. Lutte contre le partage d’œuvres couvertes par le droit d’auteur, lutte contre le terrorisme, la pédopornographie, les fausses informations, la « haine »… Tout est devenu prétexte à surveiller et à censurer ce qui circule sur Internet. Finalement, les technologies qui semblaient si émancipatrices à leurs débuts se sont trouvées être un parfait allié de la surveillance d’État.

   L’apprentissage statistique, cette méthode utilisée par l’industrie publicitaire consistant à rassembler de très grandes quantités de données pour établir des corrélations et cibler les personnes susceptibles d’être réceptives à une publicité, devient un outil fabuleux pour repérer des comportement inhabituels dans une foule par exemple.

 C’est ainsi que pour des motivations bien différentes, les États et les grosses entreprises du numérique ont trouvé dans les technologies développées ces vingt dernières années les leviers nécessaires pour augmenter leur emprise sur leurs citoyens ou leurs clients¨...  
( Voir l'article au complet )

 https://www.ritimo.org/Faire-d-Internet-un-monde-meilleur

Pégé

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

dimanche 12 juillet 2020

Comprendre les attaques : les virus de types Trojan, Backdoor et Dropper !

Salut à tous,

Du site Developpez.com : Selon les statistiques anonymes établies à partir des demandes adressées sur le Threat Intelligence Portal de Kaspersky, près des trois quarts (72 %) des fichiers malveillants analysés appartiennent à trois catégories : cheval de Troie (Trojan), porte dérobée (Backdoor) et injecteur (Dropper). Ces statistiques montrent également que les types de logiciels malveillants auxquels les chercheurs consacrent le plus de temps ne sont pas nécessairement les plus répandus.  

   ¨ La détection d’activités malveillantes n’est que le point de départ d’une enquête sur une attaque. Pour élaborer des mesures de réponse aux incidents les plus appropriées, les analystes en sécurité doivent identifier la cible de l’attaque, l’origine d’un objet malveillant, son degré de popular
ité, etc. La plateforme Kaspersky Threat Intelligence Portal aide les analystes à révéler plus rapidement le contexte d’une attaque. Les experts de Kaspersky ont examiné les demandes[1] adressées sur le Threat Intelligence Portal pour repérer à quelles menaces les objets malveillants traités par le portail sont le plus souvent associés.

   Dans la plupart des cas, les hashtags soumis ou les fichiers téléversés suspects se sont effectivement révélé être des chevaux de Troie (25 % des demandes), des portes dérobées (24 %) — c’est-à-dire des logiciels malveillants qui permettent aux agresseurs de prendre le contrôle d’un ordinateur à distance — et des injecteurs de type Trojan-Dropper (23 %), dont l’objectif est d’installer d’autres objets malveillants.

  De plus, selon les statistiques publiées par le Kaspersky Security Network, l’infrastructure dédiée au traitement des flux de données de cybersécurité transmis par des millions de bénévoles du monde entier, les chevaux de Troie représentent la catégorie de malwares la plus répandue. Pour leur part, les logiciels malveillants de type Backdoor et Trojan-Dropper sont moins courants : en effet, ils ne représentent que respectivement 7 % et 3 % de l’ensemble des fichiers malveillants bloqués par les solutions Kaspersky.

  Cette différence s’explique notamment par le fait que les chercheurs s’intéressent souvent à la cible finale de l’attaque, tandis que les outils de protection des terminaux (endpoints) la bloquent le plus rapidement possible. À titre d’exemple, ces produits ne laissent pas l’utilisateur ouvrir un courriel suspect ou suivre un lien malveillant, empêchant ainsi les portes dérobées d’atteindre l’ordinateur de la cible. De plus, les chercheurs en sécurité doivent identifier tous les composants que contient un injecteur pour pouvoir l’analyser complètement.

   Par ailleurs, la popularité de ces catégories de malware peut s’expliquer par l’intérêt porté à certaines menaces, ainsi que par l’obligation qu’ont les chercheurs de les analyser de manière plus détaillée. Par exemple, de nombreux utilisateurs ont activement recherché des informations concernant le malware Emotet à la suite des nombreux articles de presse qui lui ont été consacrés en début d’année. Un certain nombre des demandes analysées concernaient des portes dérobées destinées aux systèmes d’exploitation Linux et Android. Ces familles de logiciels malveillants intéressent les chercheurs en sécurité, mais leur niveau demeure relativement faible par rapport aux menaces qui pèsent sur Microsoft Windows¨... ( Voir l'article au complet )


Pégé

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19

samedi 27 juin 2020

Microsoft va aussi protéger Linux contre les logiciels malveillants !

Salut à tous,

Du site Numerama :  Après avoir couvert Windows et Mac avec son nouveau service de sécurité contre les logiciels malveillants et les menaces informatiques, Microsoft l'annonce pour Linux.


¨  Cela aurait été inimaginable il y a dix ou quinze ans. Mais nous sommes en 2020. Et en 2020, Microsoft a largement apaisé ses relations avec Linux. Il lui a libéré des dizaines de milliers de brevets, il a publié plusieurs anciens logiciels sous licence libre et il a même intégré un sous-système Linux dans Windows. Maintenant, il veut participer à sa défense contre des attaques informatiques.

   L’entreprise américaine a annoncé le 23 juin que son service « Microsoft Defender ATP » (pour Advanced Threat Protection, ou protection contre les menaces avancées) est disponible pour certaines distributions Linux. Cette solution, autrefois appelée Windows Defender ATP, est compatible avec RHEL 7.2+,CentOS Linux 7.2+,Ubuntu 16 LTS, SLES 12+, Debian 9+ et Oracle Linux 7.2.

Une solution professionnelle et multi-plateforme !

   C’est à partir de 2019 que Microsoft a commencé à étendre son offre contre les attaques informatiques au-delà de l’environnement Windows — d’où le changement de nom du produit en cours de route, pour mieux refléter sa dimension transplateforme. L’entreprise américaine s’est d’abord concentrée sur Mac l’an passé, avant de passer à Linux cette année. Windows est concerné depuis 2016.

   «  L’ajout de Linux à la sélection existante de plateformes supportées nativement par Microsoft Defender ATP marque un moment important pour tous nos clients », remarque le groupe. Désormais, son outil couvre toutes les plateformes que l’on trouve communément dans une entreprise, évitant ainsi des angles morts par lesquels des incidents pourraient survenir.

   Microsoft Defender ATP est une solution qui s’adresse au monde professionnel. Elle mêle à la fois des outils de sécurité informatique classiques, comme un antivirus pour analyser les fichiers de l’ordinateur et traiter d’éventuels logiciels malveillants, mais aussi des moyens plus poussés, avec une analyse de l’activité des postes via le cloud de l’entreprise, pour y déceler par exemple des comportements inhabituels.

   Microsoft précise qu’il s’agit pour l’instant d’un premier jet pour Linux. Si l’arrivée de l’outil était prévue et annoncée depuis quelques mois, l’entreprise prévoit un déploiement par étapes : des améliorations sont ainsi promises à court et moyen terme, même si la société assure que cette première version offre déjà de solides capacités de prévention contre les logiciels malveillants¨...

https://www.numerama.com/tech/633479-microsoft-va-aussi-proteger-linux-contre-les-logiciels-malveillants.html

 * Mais que cherche au juste Microsoft dans ce changement d'attitude envers cette philosophie complètement à l'opposée de la sienne ? 

 Pégé

Windows 7 / Windows 10 / Ubuntu 18.04 LTS / Linux Mint 19