mardi 9 octobre 2018

Salut à tous,

 Du site Actu Environnement : La surconsommation numérique se révèle insoutenable pour l'environnement !  

¨ La croissance exponentielle du numérique constitue une menace pour le climat et les ressources naturelles, révèle The Shift Project. Le think tank recommande d'adopter urgemment un scénario de sobriété numérique.

    "Hors de la sobriété, point de salut. On aura beau faire tous les gains d'efficience, ils n'absorberont pas la croissance des usages", explique Hugues Ferreboeuf. Cet expert a dirigé un groupe de travail sur l'impact environnemental du numérique pour le think tank The Shift Project. Les conclusions de ses travaux ont été dévoilées jeudi 4 octobre lors d'un colloque.

    Alors que le numérique est perçu comme ayant des effets systémiques positifs, notamment par son accompagnement de la transition énergétique, la dizaine d'experts mobilisés montre au contraire que, dans ses usages actuels, il constitue un risque pour le climat et les ressources naturelles. "La transition numérique telle qu'elle est actuellement mise en œuvre participe au dérèglement climatique plus qu'elle n'aide à le prévenir", alertent les experts, quelques jours avant la publication du rapport spécial du Giec sur les moyens permettant de limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C. Des conclusions qui rejoignent les préconisations du livre blanc "Numérique et environnement" publié en mars dernier par l'Iddri, la Fing, WWF et GreenIT.fr.

Surconsommation numérique !
    Il faut dire que la consommation actuelle du numérique explose. L'empreinte énergétique directe des serveurs, réseaux et terminaux, qui tient compte de l'énergie utilisée pour leur fabrication comme pour leur utilisation, progresse au rythme insoutenable de 9% par an. "L'intensité énergétique de l'industrie numérique augmente de 4% par an, à contre courant de celle du PIB mondial qui décroît de 1,8% par an", pointe Hugues Ferreboeuf.

  Dans le collimateur des experts ? L'usage de la vidéo, en premier lieu, dont la consommation explose malgré sa surconsommation énergétique. En particulier les vidéos de "petits chats" et le porno pointées par les participants du colloque. "L'impact énergétique du visionnage de la vidéo est environ 1.500 fois plus grand que la simple consommation électrique du smartphone lui-même", illustre le rapport¨...
( Voir l`article au complet )

https://www.actu-environnement.com/ae/news/surconsommation-numerique-revele-insoutenable-environnement-32129.php4?xtor=AL-62

Pégé


Windows 7 Familiale / Windows XP Pro / Windows 10 / Windows 7 Intégrale / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 17 / Mac ¨Tiger¨, version 10.4.11

lundi 24 septembre 2018

Êtes-vous vraiment en sécurité sur Internet ?

Salut à tous,

 Du site Radio-Canada : Avez-vous l'habitude de vous connecter aux réseaux wi-fi publics? Vos mots de passe sont-ils sécuritaires? Savez-vous comment fonctionne un réseau privé virtuel (VPN)?  

 ¨  La sécurité informatique est un monde qui peut paraître obscur pour les novices et c'est pourquoi l'équipe de Crypto.Québec a décidé d'écrire un guide sur le sujet, explique Anne-Sophie Letellier, coauteure d'On vous voit – Comment déjouer les malveillants sur Internet.

  « On a vraiment voulu construire le livre pour que ce soit pour monsieur et madame Tout-le-monde, explique Mme Letellier. [Notre éditeur] voulait qu’on écrive pour notre tante et notre oncle qui n’ont aucune idée de ce qu’on fait. C’est une tranche de la population qui est souvent laissée pour compte en matière de sécurité numérique et pourtant, ça les touche tout autant. »

 Trois conseils de sécurité de base !


   Anne-Sophie Letellier propose trois habitudes de base à adopter pour sécuriser davantage son quotidien sur le web :
  1. Faire ses mises à jour religieusement. « C’est le truc le plus universel et le moins appliqué. Un attaquant a beaucoup plus de facilité à exploiter des vulnérabilités dans quelque chose qui n’est pas à jour que dans quelque chose qui l’est. C’est la base de tout. »
  2. Revoir la sécurité de ses mots de passe. « Utiliser un gestionnaire de mots de passe avec un mot de passe très sécuritaire, c’est-à-dire quelque chose de long, d’aléatoire et qui est facile à retenir. Ce qu’on recommande, c’est de choisir quatre mots qui n’ont aucun lien entre eux. »
  3. Ne pas se connecter à des réseaux ouverts. « Pourquoi? Parce que les communications ne sont pas chiffrées. Si je n’ai vraiment pas le choix de m’y connecter et que je n’utilise pas de VPN, ça ne serait vraiment pas une bonne idée d’effectuer des transactions bancaires. »     

Rien à cacher, vraiment ?  
      D’ailleurs, ceux qui croient n’avoir rien à cacher devraient peut-être s’intéresser davantage aux conseils prodigués par des groupes comme Crypto.Québec, croit Anne-Sophie Letellier.
« C’est certain qu’ils ont des choses à cacher, affirme Mme Letellier. On n’est pas conscient de tout ce qu’on dit sur soi-même sur le web. Il y a tout ce qu’on sait qu’on publie, mais il y a aussi tout ce qu’on ne sait pas, comme les métadonnées, qui peuvent en dire énormément sur soi. Souvent, ça fait plus rougir les gens. »¨...   ( Voir l`article au complet ) 


 https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1122026/crypto-quebec-vie-privee-cybersecurite-securite-informatique-piratage

Pégé  
      
 Windows 7 Familiale / Windows XP Pro / Windows 10 / Windows 7 Intégrale / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 17 / Mac ¨Tiger¨, version 10.4.11

dimanche 16 septembre 2018

Comment faire de la belle musique avec l`IE !

 Salut à tous,

Du site OWDIN : Si vous parcourez notre monde avec une chanson dans le cœur et une mélodie sur le bout de la langue, Amadeus Code pourrait vous aider à la transformer en une belle musique. L’application utilise l‘intelligence artificielle pour aider les auteurs-compositeurs à passer de l’inspiration au chef-d’œuvre musical.   


¨ Après une version bêta limitée, Amadeus Code vient de s’ouvrir au public, prêt à transformer des artistes potentiels en musiciens à succès.

Comment ça marche : L’intelligence artificielle d’Amadeus Code pioche dans les bibliothèques musicales, décomposant la musique en petites unités et cherchant des modèles. Lorsqu’un auteur-compositeur utilise l’application, l’IA peut alors remonter ces modèles et suggérer de nouvelles notes, construisant lentement les mélodies du compositeur en musique.

« L’intelligence artificielle a cette capacité particulière de trouver de nouvelles solutions – certaines réussies, d’autres moins « , déclare Taishi Fukuyama, cofondateur d’Amadeus Code, dans un communiqué. »
Ce sont des suggestions qu’un compositeur peut prendre ou laisser. Ses décisions peuvent déclencher une nouvelle idée pour un compositeur, l’amenant sur un nouveau territoire créatif. »

La dernière version de l’application est dotée d’une nouvelle fonctionnalité, Harmony Library, qui permet aux utilisateurs de rechercher l’inspiration dans la bibliothèque de Spotify, en particulier ses progressions d’accords. Si l’inspiration vous vient quand vous écoutez, disons, Avenged Sevenfold, l’application prendra la progression d’accords de la chanson et générera un nombre infini de mélodies en plus des accords. Les utilisateurs peuvent alors modifier, disséquer et reconstruire ces mélodies dans leurs propres compositions.

Il ne s’agit pas de copier en soi, mais plutôt de s’inscrire dans la tradition musicale séculaire de créer une nouvelle chanson inspirée par le travail de quelqu’un d’autre, comme Lana Del Rey l’a été par Radiohead. (Et si l’artiste n’est pas d’accord que la chanson a été substantiellement transformée, vous pouvez toujours blâmer l’IA.)

Fukuyama espère que les auteurs-compositeurs ne laisseront pas l’application faire leur travail à leur place : « Nous espérons que les utilisateurs compléteront le travail commencé par Amadeus Code en racontant leurs propres histoires uniques, ce qui continuera à rendre la musique vraiment irremplaçable par intelligence artificielle »¨... ( Voir l`article au complet )

https://owdin.live/2018/09/08/cette-application-dintelligence-artificielle-veut-faire-de-la-belle-musique-avec-vous-amadeus-code/

Pégé 



Windows 7 Familiale / Windows XP Pro / Windows 10 / Windows 7 Intégrale / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 17 / Mac ¨Tiger¨, version 10.4.11